Gestion des Emotions

de la prison intérieure à la lumière intérieure

vers la lumière gestiondesemotions.fr bkUn jour une bonne étoile m’a guidé vers toi afin de me ramener à la vie, afin de m’apporter la lumière dans cette pénombre qui m’empêchais d’avancer, afin de me libérer de ma prison.


Je suis venue te voir la 1ere fois à reculons avec beaucoup de méfiance, ayant le désir de me libérer de mon passé et de mon  mal être, tout en étant persuadée qu’aucun changement ne serait jamais possible et que j’étais condamnée à souffrir et à avoir une vie misérable jusqu’à ma mort, après tout me disais-je n’étais-je pas née de cette manière ?? des drames et traumatismes ayant bercés mon enfance, je ne pouvais en sortir indemne. 


J’étais tellement dans le mental et le déni de mes émotions que quand tu me parlais de corps émotionnel, je n’y comprenais rien, pour moi mes émotions c’était mon mental et mes pensées, il a fallu  faire un long travail et beaucoup de patience afin que je commence à changer mes croyances, afin de briser ce mur que j’ai bâti autour de moi, enfermant mes émotions afin que personne ne puisse jamais m’atteindre.


Ça a été un chemin long et difficile, parfois j’ai été découragé, parfois j’ai eu l’impression de perdre mon temps, parfois j’ai eu le désir de tour arrêter , mais ce n’est pas ce que j’ai fait, j’ai continué encore et encore, et un beau jour j’ai réalisé que beaucoup de changement positif avait eu lieu dans ma vie et dans ma façon de penser sans que je m’en rende compte, en fait la guérison avait déjà commencé lentement même quand je doutais.

Même si j’ai encore beaucoup de chemin à faire, aujourd’hui je ne crois plus en la fatalité, je ne pense plus que je ne mérite rien, que je ne suis rien, tellement de chose ont changé

 ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Retour /  Merci pour ton temoignage et j'ouvre aux lecteurs, une lettre ouverte,

Oui, nous portons tous une prison intérieure à l'intérieure de soi, sortir de cette prison est un défi, défi qui demande du travail sur soi.

il n'y a pas de baguette magique pour sortir de ses propres gouffres et labyrintes intérieures, il y a des voies de sorti difficiles certes, mais au combien libérateur une fois franchie l'étape de dépassement de soi, dépassement de ses défis ( peurs, colères, impuissance ....)

Car chaque obstacle est une porte fermé en soi, prison intérieure dont on doit trouver sa propre clef, fermé pour plusieurs raisons.

Eclairer c'est accompagner l'autre à oser à retrouver sa propre serrure et que c'est à chacun d'y mettre sa clef pour retrouver sa lumière, sortir de sa prison.

bises à toi.

Khadidja BAKKI, consultante en gestion des émotions.

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau